Association fondée en 1924 et enregistrée sous le Vol. X numéro 67

Menu

Adhérez Posta !

La philatélie est
aussi votre passion?
Alors venez rejoindre
une association
dynamique :
Posta Strasbourg

@ Contacts

N'hésitez pas à nous
contacter par un
courriel en cliquant
sur ce bouton

Nos partenaires :

Le mot de bienvenue de la Présidente

Fête du Timbre 2009 à Hoenheim

Les dossiers du moment

A noter dans vos agendas !

Noël Passion: Salon de Noël-Philatélie & Collections

Dès à présent, nos vous invitons à noter dans vos agendas la date du dimanche 21 décembre 2008 pour participer au Salon de Noël - Philatélie et Collections organisé par notre association au Centre Socio-Culturel de Vendenheim. A très bientôt et au plaisir de vous rencontrer à cette occasion.

Réservez vite vos tables en téléchargent le bulletin d'inscription et le règlement de ce salon organisé par la Posta Strasbourg.

Le 1er jour "Petite France" - Posta

Notre Association a organisé avec le concours de La Poste, le 1er jour du timbre "Petite France" (issu du bloc n°11 - La France à voir). A cette occasion, nous avons édité des documents philatéliques souvenirs

Quelques nouveautés à découvrir dans cette rubrique.

A l'occasion du Salon du timbre 2008, la Poste a édité de nombreuses nouveautés philatéliques dans différentes thématiques. Comme par le passée, elle propose des blocs souvenirs et des blocs feuillets. Découvrez une sélection de visuels de ces timbres en cliquant ci-dessous.

Après plusieurs communiqués parus dons la presse ouvrière strasbourgeoise en vue de la constitution d'une société philatélique ouvrière, plusieurs camarades membres des organisations syndicales se sont groupés et c'est ainsi qu'à Strasbourg en Octobre 1924 a été fondée au Restaurant "Zum lustigen Fritz", rue des tonneliers une association sous le nom.

Cette assemblée générale comportant 10 membres a élu son premier comité comme suit : Président : M GRIFFRATH Emile, Secrétaire M. KNAEPPLE Alfred, Caissier : M. MAYER Guillaume, Chef du matériel : M. GRAESSER R.

Au cours de l'année 1915 le siège des réunions a été transféré au restaurant du Cerf, place de l'Hôpital où les séances se sont tenues pendant de longues années jusqu'au moment où le local s'est avéré trop petit.

L'assemblée générale de 1925 a confirmé les premiers statuts élaborés par le comité sus-nommé, où il avait été, entre autres, conclu que le fonctionnement de la POSTA soit basé sur le système coopératif par l'émission de parts bénéficiaires à raison de 10 Francs et de 20 Francs chacun. D'après ces statuts ne pouvaient devenir membres que les collectionneurs syndicalistes ou organisés dans un parti politique ouvrier.

Le 5 avril 1926 se sont rencontrées à Mulhouse les sociétés philatéliques ouvrières dénommées ci-après : Metz-Montigny, Arbeiter-Philatelistenverein Basel, Posta-Mulhouse et Posta-Strasbourg en vue de fonder l'Union Philatélique Ouvrière d'Alsace et de Lorraine ayant pour président provisoire notre membre GRIFFRATH auquel a succédé M. PFISTER Victor.

Au cours de l'année 1927, d'âpres discussions ont animé les séances de la Posta ayant pour objet une modification des statuts : la Posta se devait d'être neutre et de rester en dehors de toutes considérations d'ordre politique, syndical ou religieux, afin de connaître un plus grand essor. En janvier 1928, lors de l'assemblée générale ordinaire la modification susvisée des statuts a été adoptée avec une forte majorité.

Le nouveau comité élu se composait comme suit : Président M. PFISTER Victor, Vice-président M. SCHAAF Court, Secrétaire M. ERB Eugène, Trésorier M. MAYER Guillaume, Chef du matériel M. KNOERR Joseph, Nouveautés M. FORRLER Emile.

Dès lors, la Posta se développe en passant de 27 à 61 adhérents un an plus tard. C'est du 13 au 15 juillet 1928 que la nouvelle équipe organise la première grande exposition philathélique au Musée Historique, place du Corbeau. Le 15 janvier 1929, nous comptions 85 membres.

Pourquoi les gens collectent des timbres

Si le fait d’envoyer des lettres est de moins en moins fréquent de nos jours, les collectionneurs de timbres n’ont pas arrêté leur activité. On dénombre dans le monde près de 17 millions de passionnés qui s’adonnent à la collection de timbres. Les raisons peuvent être diverses et nombreuses. La collection de timbres n’épargne personne, petits ou grands, femmes ou hommes qui se sont pris de passion pour la philatélie.

La collection de timbres commence par de petits gestes qui constituent par la suite une habitude puis une activité à part entière. Une collection débute quand on met de côté certains éléments qu’on décide par la suite de classer et de fil en aiguille, de compléter et d’enrichir. Le timbre est né dans les années 1840, en Angleterre représentant un portait de la Reine Victoria. Intitulé « Penny Black », ce timbre est un des plus recherchés par les philatélistes du monde.

Les timbres sont une autre manière de suivre l’histoire d’un pays. Les illustrations sur les timbres sont soigneusement choisies par les pays pour représenter leur richesse patrimoniale. Il peut s’agir d’un édifice historique, d’une personnalité, des œuvres d’art ou encore des espèces animales et végétales endémiques. Certains philatélistes choisissent notamment de se spécialiser dans la collection de timbres d’un pays ou d’un thème. Comme une collection ne s’arrête jamais, les passionnés n’hésitent pas à étendre leur collection à de nouveaux pays ou de nouveaux thèmes.

La philatélie est considérée comme une véritable passion. Il n’y a rien de plus réjouissant pour un collectionneur de partager sa passion avec des connaissances. Lors d’un rendez-vous avec une escort Paris, on reconnait très vite les personnes qui se prennent de passion pour une activité. Un rendez-vous avec une escort Paris commence par apprendre à connaitre l’autre personne. Votre escort reste à l’écoute de son client qui a envie de lui faire connaitre son monde.

Les escort Paris font souvent la rencontre de personnes qui ont besoin de se livrer. Plus qu’une simple affaire de concupiscence, l’escort Paris est une véritable compagne à qui on peut partager quelques bribes de sa vie. En tant que collectionneur de timbre, on peut les inviter à découvrir sa collection. Certaines seront impressionnées par ce travail de patience qu’exige l’activité de collectionneur.

Collectionner des timbres est une manière de nouer de nouvelles connaissances. On commence une collection en rassemblant ceux qu’on a à portée de main puis, on sollicite sa famille et ses amis pour nous confier leurs timbres usagés. Petit à petit on étend son champ d’action en frappant la porte aux entreprises et autres institutions qui reçoivent beaucoup de courrier. Enfin, on n’hésite pas à échanger des timbres avec d’autres passionnés auxquels on finit par se lier d’amitié.

Certains timbres se négocient à prix d’or par les collectionneurs. Le Penny Black par exemple est estimé à 3 000 dollars. Parmi les plus recherchés, on note notamment la Colombe de Bâle, le premier timbre suisse dont la valeur tournerait autour de 20 000 euros. Les plus chers se négocient en millions de dollars comme One Cent Benjamin Franklin, émis en 1868 aux Etats-Unis.